[() Pour activer les images tournantes :

Poursuite du mouvement à la Maison de Retraite Protestante à Nantes.

mardi 16 avril 2013 par admin

Communiqué Presse UL CGT NANTES

Depuis hier matin, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, un conflit s’est déclenché au sein de la Maison de Retraite Protestante à Nantes.

Plus de 90% des 32 salariés ont cessé le travail pour revendiquer des hausses d’effectif, une reconnaissance professionnelle, une augmentation de la valeur du point...

La direction reste campée sur ces positions et refuse de ré-ouvrir les négociations et trouver une issue au conflit. Elle conteste l’usage du droit de grève par les salariés !

Aujourd’hui, seuls 4 agents pour assurer le bon fonctionnement de l’établissement. (un contrat aidé au service logistique, une infirmière remplaçante, une aide soignante intérimaire et une aide soignante non-gréviste). Aucune réquisition.

L’ Agence Régionale de santé a été alertée de la situation qui met en péril la qualité et la sécurité des soins et des accompagnements pour les 60 résidents.

Les salariés, déterminés à obtenir la réouverture des négociations avec la direction, sont rassemblés devant l’établissement (4 rue Louis Marin, sur l’île Beaulieu).


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 243 / 89234

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Secteurs pros / Collectifs  Suivre la vie du site Santé privée, travailleurs sociaux   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License