[() Pour activer les images tournantes :

Plus de 1200 CDD en 7 ans : Une nantaise assigne aux Prud’hommes une quinzaine de restaurateurs et de traiteurs de la région nantaise

mardi 29 janvier 2013 par admin

Plus de 1200 CDD en 7 ans
Certaines journées de travail de 12 heures ou plus
Certaines semaines à plus de 60 heures (avec un record à 68 heures !)
Jusqu’à 13 jours de travail de rang sans jour de repos.

Une nantaise assigne aux Prud’hommes une quinzaine de restaurateurs et de traiteurs de la région nantaise qui, avec l’aide d’une officine peu regardante, l’ont employée comme serveuse dans des conditions inacceptables.

La société ATOUT RÉCEPTION s’est présentée durant des années comme un traiteur. Sans cuisinier, sans laboratoire, sans personnel fixe ni matériel autre qu’un bureau, un téléphone et un ordinateur, cette SARL fournissait de la main d’œuvre de manière parfaitement illégale - sous couvert de sous-traitance - à de nombreuses entreprises nantaises (Bateaux Nantais, Hotel Océania, cafétéria de l’aéroport Nantes-Atlantique, Westhotel...) qui y voyaient un moyen très pratique de recourir à de la main d’œuvre précaire sans aucune autre contrainte qu’une facture en fin de mois.

Depuis 2008 ATOUT RECEPTION s’est muée en agence de travail intérimaire sous le nom de THEDRA en donnant ainsi un vernis de légalité à ses activités. Pourtant en terme d’abus de précarité rien ne s’est amélioré puisque la salariée qui vient de saisir le Conseil de prud’hommes de Nantes avec l’aide et le soutien de la CGT faisaient parfois jusqu’à 3 CDD par jour. Et des horaires plus comparables au XIXème siècle qu’au XXIème ! (voir ci dessus).

La salariée entend bien faire reconnaître par le tribunal la responsabilité de toutes les entreprises qui l’ont ainsi exploitée et obtenir réparation du préjudice qu’ont entrainé ces conditions de travail délirantes additionnées au maintien abusif dans une situation de précarité.

La première phase de la procédure prud’homale (l’audience de conciliation) se tiendra ce mercredi 30 janvier à 10H au Conseil de Prud’hommes de Nantes 26 Bd Vincent Gâche. Les 15 entreprises utilisatrices et THEDRA y sont convoquées.

La CGT tient les documents justificatifs de l’ensemble des affirmations contenues dans le présent courriel à disposition de la presse.

La salariée accepte de répondre aux demandes d’interview (en prenant contact par le biais de la CGT).

Contact pour la Presse : Philippe GAUTIER / 06 07 41 26 74 / juridique@cgt-nantes.com


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1195 / 89568

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License