[() Pour activer les images tournantes :

Interventions du Comité Privés d’Emploi et Précaires de l’UL de Nantes au comité de liaison Pôle Emploi de Loire-Atlantique du 19 juin 2013

mardi 8 octobre 2013 par admin

Comité de Liaison Loire-Atlantique du 19 juin 2013

INTERVENTIONS DU COMITÉ CGT
PRIVÉS D’EMPLOI ET PRÉCAIRES DE L’UL DE NANTES

COMMUNICATION AVEC PÔLE EMPLOI :

Madame DELONG nous a informé à la précédente réunion du Comité de Liaison que prochainement, chaque demandeur d’emploi pourra avoir connaissance d’une adresse électronique par l’intermédiaire de laquelle, il pourra dialoguer avec son conseiller. A priori, ce n’est pas encore le cas. Pouvez-vous, nous préciser si le demandeur d’emploi doit la demander (il faut savoir que tous les demandeurs d’emploi n’ont pas connaissance de ce nouveau mode de communication) ou si le conseiller la donne systématiquement.

Le collectif CGT de Nantes demande que les adresses mail des conseillers soient mises directement en ligne sur leur espace personnel pour les personnes informatisées et par courrier lors des convocations pour faciliter la communication.

COMPTE-RENDU DES COMITÉS DE LIAISON :

Pour le compte-rendu du Comité de Liaison et la plaquette « droits et obligations » mis directement en ligne sur le site internet que vous deviez transmettre au niveau Régional. Avez-vous eu une réponse ?

Le collectif CGT de Nantes demande à ce que ces informations soient mises en ligne en page d’accueil Pôle Emploi, en Région « Pays de Loire » en rajoutant un onglet « Comité de Liaison de Loire Atlantique » afin d’être accessible à tous et ainsi valoriser le Comité de Liaison pour une communication réelle et efficace.

ALLOCATION TRANSITOIRE DE SOLIDARITÉ (ATS) :

Mise à jour le 6.03.2013 –Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

L’ATS est destinée aux demandeurs d’emploi justifiant du nombre de trimestres d’assurance vieillesse requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein mais qui n’ont pas encore atteint l’âge de la retraite.

Elle concerne les demandeurs d’emploi nés :
- entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1953 (demande d’ATS au plus tard le 31/12/2014)
- entre le 1er janvier 1952 et le 31décembre 1953 (demande d’ATS au plus tard le 31/12/2015)

Pouvez –vous nous dire :
- le nombre de demandeurs d’emploi touchant actuellement l’ATS.
- le nombre de demandeurs d’emploi concernés par l’ATS et quels moyens mettez vous en œuvre pour leur faire savoir qu’ils peuvent bénéficier de cette allocation.

OFFRES D’EMPLOI :

Quels sont les moyens d’action que met en place Pôle Emploi pour vérifier la véracité des annonces avant la parution de l’offre ?

Que peuvent faire des demandeurs d’emploi lorsqu’ils sont confrontés à un entretien d’embauche qui ne correspond pas à l’offre proposée ? Exemple offre proposant un CDD d’un mois pour une durée hebdomadaire de 13 heures de travail et qui s’avère être un CDD de deux jours pour une durée de 13 heures de travail.

Quid des frais de déplacement et de perte de temps des demandeurs d’emploi ?

RADIATIONS :

Nous rappelons que selon le code du travail (article L5311-1), le Service Public de l’Emploi a pour mission l’accueil, l’orientation, la formation, il comprend aussi le placement, le versement d’un revenu de remplacement, l’accompagnement des demandeurs d’emploi et l’aide à la sécurisation des parcours professionnels de tous les salariés.

Pôle Emploi doit humaniser ses relations avec les demandeurs d’emploi. On ne gère pas des dossiers, on accompagne des personnes fragilisées par leur situation qui ont besoin d’aide, de conseils et non de sanctions.

Surtout dans un contexte ou plus de 3 millions de chômeurs sont désormais inscrits en catégorie A : chômeurs de longue durée.

Dans ce contexte inquiétant et selon le rapport parlementaire sur Pôle Emploi et le service public de l’emploi remis le 05 juin dernier, nous demandons la fin des radiations

- pour absence à une convocation,
- pour absence à un entretien téléphonique
- pour simple retard à une convocation.

En effet, nous apprenons que 17 % des directeurs d’agence ont procédé à des radiations sur ce dernier motif, que le collectif CGT des privés d’emploi et précaires de Nantes trouve intolérable et aberrant.

Nous demandons l’arrêt total de toutes ces radiations qui ne sont pas justifiables et qui mettent à mal la dignité et le respect des demandeurs d’emploi.

Nous nous posons la question de savoir si l’objectif de Pôle Emploi n’est pas simplement de faire des radiations pour faire baisser artificiellement les chiffres officiels du taux de chômage.

____________________

Dans le compte rendu de la réunion du comité tel que rédigé par Pôle Emploi, l’intervention de la CGT sur les radiations est reprise ainsi :

VI.7 la CGT donne lecture d’un communiqué demandant "l’arrêt total des radiations de demandeurs d’emploi" et dénonçant Pôle emploi dont l’objectif serait "de faire baisser artificiellement les chiffres officiels du chômage"

Cela ne correspond pas à l’intervention faite par le comité CGT PEP de Nantes qui a fait une demande de rectification. Le comité CGT PEP de Nantes a réitéré son intervention lors du comité de liaison du 27 septembre 2013.

____________________

Pour contacter le Comité CGT
Privés d’emploi et Précaires de Nantes
1 place de la gare de l’État- CP1 44276 Nantes Cedex 2
TEL 02 28 08 29 60 / cgtpepnantes@gmail.com

Plaquette à télécharger


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 132 / 89569

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Secteurs pros / Collectifs  Suivre la vie du site Privés d’emploi et Précaires   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.11 + AHUNTSIC

Creative Commons License